Jours 19 et 20 : shopping et plage

Jour 19 : pas grand chose à signaler,  c’est un jour de shopping comme un autre, mais merci la clim 🙂

Jour 20 : nous allons enfin à la plage, profitant d’un temps certes chaud, mais couvert.

Sur recommandation de notre hôtesse, nous allons à Miura Beach :

En moins d’une heure de tchou tchou qui traverse la péninsule au sud de Yokohama, paysages tantôt urbains, tantôt campagnards, nous voilà à la gare de Miurakaigan, typique des petites villes de province.
La plage est grande, très grande même, et faite de sable. Le soleil reste bien timide, comme espéré, et tout irait donc pour le mieux si le vent ne soufflait pas si fort, fouettant les mollets de grains de sable qui s’immiscent partout, y compris dans les sacs.
La plage n’est pas vraiment l’activité coutumières des Japonais, mais celle-ci est plutôt bien organisée, avec paillottes et club d’activités de plage.
Le soir venu, nous cherchons un endroit où dîner, mais rien ne nous attire, alors nous retournons à Kurihama (d’où nous avions pris le ferry pour Kanaya), dans l’espoir de trouver un restaurant de brochettes.
Le seul que nous trouvons est tellement petit qu’il nous faudrait attendre longtemps avant d’avoir trois places… malheur… Nous retournons alors dans l’excellent restaurant de pizza où nous étions déjà allé au retour de Kanaya :

Toujours aussi savoureux et dans un format individuel qui permet de multiplier les saveurs si l’appétit est au rendez-vous : c’est tout de même un comble de devoir venir si loin pour trouver tout ça 🙂