Jour 13 : time (breathe reprise)

Jeudi 14 : prendre le temps et passer une journée « off », à la japonaise.

On ne se lève pas aux aurores, on prend son temps, on décolle tard, on commence par la visite d’un très joli jardin : le Korakuen find out here.
J’ai probablement omis précédemment de rappeler que ces jardins sont en fait artificiel : entièrement construit et modelé pour remémorer ou commémorer la nature, la poésie, etc.
Nous passons donc un moment à contempler la feuille d’érable et toute une équipe qui s’active pour le grand nettoyage d’automne.

Il est temps maintenant de déjeuner, nous continuons dans notre quête d’un vrai sushi bar – celui avec tapis roulant – et nous trouvons notre bonheur au sein d’un complexe « commerces, restauration » mais cette fois avec mini parc d’attractions en prime, principalement une montagne russe qui passe au-dessus, entre et même à travers les bâtiments du complexe : très impressionnant.
Le sushi bar, qui – d’aucun dirait – n’est pourtant qu’une chaine, offre un choix extraordinaire et une qualité sans faille, le tout pour un prix dérisoire par rapport à chez nous.

Idem pour le Starbuck’s Coffee : portions plus généreuses et prix plus doux…

Retour tranquille à la maison en passant par la case shopping : quelques souvenirs et pour moi un Nikkor AF50 f/1.4D en parfait état, pour même pas 120€.

Petit arrêt ravitaillement, retour au bercail et… préparation de la valise : nous ne plions bagages que samedi, mais autant commencer à tout empaqueter 🙂

Demain : à voir, si je suis matinal et que le temps n’est pas trop à la pluie, une escapade dans les hauteurs de l’Ouest ; ou alors le marché au poisson… surprise demain.