Jour 9 : Eiswein dry

Dimanche 10

7h39 : secousse sismique, pendant une dizaine de secondes.
Pas de quoi faire trembler la vaisselle, mais la maison a remué.
C’est notre première expérience réelle (nous avions déjà expérimenté en simulateur) et ça surprend tout de même, bien que passées les dix secondes on se dit que les locaux en vivent de telles tous les mois.
Au loin quelques sirènes de pompiers ou ambulances, il y a apparemment quelques personnes qui ont été surprises, bien que l’événement avait été annoncé la veille et qu’il existe des systèmes d’avertissement via à peu près tous les media existants.

Pour démarrer la journée, un passage par la pharmacie, afin de se procurer de quoi soigner les petits pépins hérités de la fatigue et du rhume : l’occasion de pratiquer son japonais, modestement, en comptant beaucoup sur le langage corporel de l’interlocuteur 🙂

La journée ayant démarré tard, il est déjà l’heure de se sustenter : direction le restaurant indien à proximité de la maison.
Nous avions déjà expérimenté l’indien japonais à Kurashiki, nous retrouvons des similitudes : dans le nan au fromage, ce n’est pas de la vache qui rit comme chez nous, mais de l’emmental !
Le curry et le lassi sont également fort savoureux.

Après cette pause déjeuner exotique, direction – via une petite marche de quartier – le Rikugien (六義園), un jardin fondé par un seigneur début XVIIème et consacré aux six piliers de la poésie, racheté par la suite par le fondateur de Mitsubishi fin XIXème et cédé à la préfecture de Tokyo avant la seconde guerre mondiale.
Au programme : contemplation de la feuille d’érable, carpes koi contre canards, assemblée générale des corbeaux tokyoïtes, goûter devant le Sunkuss.

Direction la maison, avec une halte shopping au grand magasin pour compléter la liste de courses et trouver du whisky (Hibiki) au depāto (デパート) et au bic camera, où nous trouvons du Eiswein japonais, blanc et rouge : nous avons testé le blanc avec une fricassée terre mer… si le rouge est du même acabit, ça promet 🙂

Demain : jardins de l’empereur et quartiers environnants.