Jour 6 : from the edge of the deep green sea

La sortie en bateau est repoussée au lendemain : le temps est bien trop couvert pour espérer voir quoi que ce soit. J’ai bien fait de prévoir une journée «joker».

Du coup, journée un peu de repos : nous visitons deux centres culturels autour de la région, effectuons une ballade dans la brume au milieu des daims, et nous promenons dans les hauts de la ville.

Séance rotenburo également : Utoro étant une ville onsen (source thermale naturellement chaude), l’hôtel a construit son propre bain public, celui-ci ayant vue sur la mer. La journée ayant été plutôt froide, cela fait du bien de se réchauffer.

Dîner à l’hôtel : à nouveau cuisine locale, avec les produits locaux de la mer évidemment, on se régale.
Une employée de l’organisme local qui gère la zone des 5 lacs du parc naturel nous demande si elle peut pratiquer son anglais avec nous, ce que nous acceptons bien volontiers : il n’est pas rare que des japonais anglophones fassent le pas pour ne serait-ce qu’échanger deux, trois phrases, trouvant là une occasion rare pour eux d’exercer une compétence qui l’est tout autant.

Programme de demain : la sortie en bateau… croisons les doigts.