Jour 21 : my beautiful launderette

Objectif principal de la journée : trouver une laverie et refaire le stock de linge propre.

Départ de l’hôtel : il pleut averse… on nous prête des parapluies heureusement, la casquette n’aurait pas suffit.
Nous allons au centre d’information et on nous indique une laverie, pas franchement à côté, mais la ville n’est pas très grande non plus et puis on n’a pas le choix 🙂

Pendant que le linge lave et sèche, orchestré de main de maître par Mymy, nous déjeunons dans une steak house : le poisson c’est bon, mais un peu de viande ça fait du bien quand même.
J’expérimente d’ailleurs à mon insu une nouvelle boisson chaude plutôt goûtue : café noir et macha.

Retour à l’hôtel, par des chemins détournés qui nous permettent de voir un peu la ville sous son aspect moins touristique : maisons disparates, rizières particulières (équivalent de nos potagers), musées inattendus, et annexe agronomique de l’université d’Okayama.
Une fois rentrés, je cède à l’appel de la sieste, sans doute un peu de sommeil à rattraper.
Mymy ira se promener du côté du quartier historique avec le Babichou : elle racontera tout ça dans un prochain billet, mais en tous cas elle confirme que c’est à visiter.

Programme de demain : il est censé ne pas pleuvoir, donc Okayama, son chateau, son jardin (parmi les trois plus beaux, donc à comparer avec celui de Kanazawa).